Etude de cas : Mise en œuvre d’un régime de frais de santé pour les salariés du Groupe Printemps

Le décret du 10/09/14 a défini le niveau minimal des garanties de complémentaire santé que les entreprises doivent désormais mettre en place à titre obligatoire pour leurs salariés. Parallèlement, le décret du 18/11/14 a officialisé le nouveau cahier des charges du contrat responsable en instituant des garanties minimum et des plafonds de prestations sur certains postes de soins.

C’est dans ce contexte qu’Henner a accompagné le Groupe Printemps pour concevoir, placer, mettre en œuvre et communiquer un nouveau dispositif de frais de santé collectif pour les salariés du Groupe.

Interview de Florent Bardet, Responsable Rémunération et Avantages sociaux du Groupe Printemps

Intervieweur : Christophe Lapeyre, Consultant Senior & Manager équipe commerciale Grands Comptes

cartouche-interview2

Pourquoi le Groupe Printemps a-t-il souhaité mettre en œuvre un nouveau régime de frais de santé ?

Florent Bardet : suite à l’Accord National Interprofessionnel (ANI), la Direction du Groupe Printemps a engagé une réflexion sur l’instauration d’un régime obligatoire de frais de santé. Nous avons donc constitué une Commission ad hoc au second semestre 2014 avec pour objectif de proposer un régime attractif avec des garanties significativement supérieures au panier de soins minimum prévu par l’ANI. Cela représente un enjeu important pour renforcer la protection sociale des collaborateurs.

Quelles ont été les parties prenantes impliquées dans ce projet et comment ont-elles été associées ?

Florent Bardet : le Groupe Printemps a constitué une Commission frais de santé avec 4 membres de chaque organisation syndicale, le Directeur Ressources Humaines et le Responsable Rémunération & Avantages Sociaux. Les représentants des salariés ont ainsi exprimé leurs attentes en termes de prestations, de cotisations et de conditions d’adhésion. Les IRP (Instances Représentatives du Personnel) ont participé activement à l’élaboration du cahier des charges exprimant les garanties souhaitées pour les salariés. Les syndicats ont également été associés au choix de l’organisme mutualiste retenu. Par ailleurs, la Direction et les représentants du personnel ont négocié le niveau de financement et le partage équilibré de la cotisation entre part patronale et salariale.

Comment Henner vous a accompagné au cours de cette mise en place ?

Florent Bardet : Henner a joué un rôle précieux de conseil, d’expertise et de coordination grâce aux interventions de qualité de l’équipe Grands Comptes. Initialement, un questionnaire a été adressé aux représentants du personnel pour identifier et hiérarchiser les niveaux de garanties santé attendus. Un état des lieux complet a ensuite été réalisé pour répertorier les régimes frais de santé facultatifs pratiqués au sein du Groupe Printemps. Une fois le cahier des charges élaboré, Henner a lancé un appel d’offre auprès de 8 organismes (assureurs, institutions de prévoyance et mutuelles) et une grille comparative a été présentée. La Commission a ainsi pu short-lister les finalistes et retenir un organisme mutualiste.

J’ai apprécié le rôle de pédagogue mené par Henner pour former les participants aux enjeux et faciliter la compréhension du projet. La grille présentée pour comparer les différentes offres est un outil clair et compréhensible qui a réellement constitué une aide à la décision pour le Groupe.

Plusieurs régimes de frais de santé collectifs à adhésion facultative existaient au sein du Groupe Printemps. Comment les représentants du personnel ont-ils vécu la mise en place d’un régime obligatoire uniforme pour l’ensemble des salariés ?

Florent Bardet : Ce projet a été l’opportunité d’harmoniser la couverture santé de tous les collaborateurs du Groupe. Cela a permis non seulement de garantir l’équité mais également de bénéficier d’un effet de consolidation grâce au grand nombre d’adhérents.

La communication est une part importante du succès d’un tel projet. Comment s’est-elle organisée au sein de chaque magasin ?

Florent Bardet : La communication est effectivement une condition essentielle de réussite pour la mise en œuvre d’un nouveau régime frais de santé. Un plan de communication complet a été déployé dès octobre 2015. Chaque collaborateur a reçu une documentation détaillée comprenant une rubrique questions/réponses et des exemples concrets de remboursements. Des permanences assurées par Henner ont été proposées au sein des 20 établissements du Groupe Printemps pour réaliser des entretiens individuels. Enfin, un article diffusé sur le journal interne a permis de compléter cette information.

Comment les salariés ont-ils perçu la mise en œuvre du régime et les services de gestion associés ?

Florent Bardet : Tous les salariés ont reçu à leur domicile le Guide de l’adhérent Henner qui explique de manière précise les garanties, l’accès au réseau de soins Carte Blanche et les services associés. Ils ont particulièrement apprécié l’accompagnement mis en place pour répondre à leurs questions avec une ligne téléphonique, une équipe et une adresse email dédiées.

Un an et demi après le démarrage du projet et deux mois après sa concrétisation, quel premier bilan pouvez-vous en tirer ?

Florent Bardet : La mise en œuvre du régime obligatoire frais de santé a été un succès. Cela a permis d’améliorer de manière significative la couverture santé des 3 500 collaborateurs du Groupe Printemps. Avec l’accompagnement d’Henner, la réalisation de ce projet s’inscrit pleinement dans notre politique RH « total reward » qui vise à proposer un package attractif de rétribution globale.

Vous avez des questions sur cet article ? Complètez notre formulaire ci-dessous.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Christophe LAPEYRE

About Christophe LAPEYRE

Consultant sénior et Manager équipe commerciale Grands Comptes Après avoir été consultant au sein de la société Mercer de 1993 à 2011, Christophe occupe actuellement la fonction de consultant sénior et manager d'une équipe commerciale Grands Comptes au sein du Groupe Henner.

  •  
  • LinkedIn